8
sept

Utilisation de l'e-carte bleue

L’e-carte bleue a du mal à séduire. Sur 23,5 millions d’acheteurs français, seulement 750.000 utilisent l’e-carte bleue.

Je suis étonné de rencontrer autour de moi encore beaucoup de personnes réticentes à payer en ligne avec leur CB. Les gens gardent la psychose des années 2000 et « internet+paiement » leur semble incompatibles. De nombreux systèmes existent pour essayer de rassurer le client : Paypal, CardsOff paiement sans CB, Receive and Pay… et bien sûr l’e-carte bleue.

L’e-carte bleue a l’avantage de posséder le nom de carte bleue qui est fortement associée aux banques et donc à des services de paiements qu’on imagine psychologiquement plus sûrs que des services proposés par des tiers. Par contre, elle a pour défaut d’avoir un nom tellement proche de « carte bleue » que les gens ne font pas la différence et donc imaginent qu’ils vont payer avec leur carte bleue.

Je rappelle que le système e-carte bleue consiste pour le client à récupérer via un logiciel ou via un site sécurisé un numéro de carte et une date de validité temporaires exclusivement réservés à la transaction qu’il va effectuer.

Je pense que ce système doit être proposé par les sites marchands (ce n’est pas toujours le cas) et le site se doit de rassurer son prospect sur le paiement en ligne et la sécurisation de la transaction.

L’e-carte bleue est finalement un service proposé par la banque du client ce qui doit le rassurer donc plus les sites le proposeront plus les clients craintifs accepteront de l’utiliser. C’est un complément de service lié à la carte bleue ce qui, en terme d’activation, est souvent plus simple à demander que de s’inscrire sur une application externe.

Voici une FAQ tirée du site de la Banque Populaire qui explique le fonctionnement de l’e-carte bleue.

L’e-carte bleue comporte aussi quelques limites qui peuvent, dans certains cas, bloquer des transactions. Vous trouverez quelques exemples sur l’aide d’Amazon (même si je ne suis pas totalement d’accord avec leur exemple d’expédition multiple puisque vous donnez à l’e-carte bleue un montant total de transaction qui a une durée de validité de 3 mois par défaut).

Explication : « dans la pratique, vous commandez deux livres de 30€ chacun sur le site www.book.net. Vous générez un e-numéro de 60€ que vous communiquez au commerçant. Au moment de la commande, un seul des ouvrages se trouve en stock. Le site book.net vous débite 30€ et vous expédie le premier ouvrage puis vous débite 30€ supplémentaires quelques jours plus tard lorsque de second livre est de nouveau en stock ».

Ce billet n’est pas sponsorisé, j’essaye juste de décrire les services à la disposition des e-commerçants pour rassurer les prospects sur le paiement.

Partager et découvrir :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Twitter
Catégorie : e-commerce

Tags:

Il y a 0 Commentaire

Merci de laisser un commentaire