Posts taggés ‘paiement’

12
oct

Fiabilisez votre process d'achat sur votre site

D’après une étude d’Harris Interactive auprès de consommateurs américains, il apparaît que 80% des personnes interrogées ont eu un problème lors du process d’achat en ligne en 2009!!

Il faut savoir que ce chiffre est en diminution par rapport à 2008 (87%).

Cela me semble énorme même s’il est vrai qu’il m’arrive moi-même de rencontrer des problèmes lors de l’achat sur certains sites. Cela ne représente quand même pas 8 transactions sur 10.

En tout cas, cela engendre des pertes de commande très importante puisqu’une partie non négligeable des consommateurs partent sur un autre site pour effectuer leur achat (32%).

D’après l’étude, 38% des problèmes concernent des messages d’erreur (d’où l’importance de simplifier au maximum et rendre lisible le processus de checkout. cf article Eviter les abandons de panier), 19% les boucles sans fin et 28% les problèmes d’identification.

Sur un site e-commerce, il est donc primordial de penser ergonomie, accompagnement du client et fiabilisation technique…

D’autres chiffres très intéressants dans cet article : Transaction en ligne, insatisfaction et réseaux sociaux

8
sept

Utilisation de l'e-carte bleue

L’e-carte bleue a du mal à séduire. Sur 23,5 millions d’acheteurs français, seulement 750.000 utilisent l’e-carte bleue.

Je suis étonné de rencontrer autour de moi encore beaucoup de personnes réticentes à payer en ligne avec leur CB. Les gens gardent la psychose des années 2000 et « internet+paiement » leur semble incompatibles. De nombreux systèmes existent pour essayer de rassurer le client : Paypal, CardsOff paiement sans CB, Receive and Pay… et bien sûr l’e-carte bleue.

L’e-carte bleue a l’avantage de posséder le nom de carte bleue qui est fortement associée aux banques et donc à des services de paiements qu’on imagine psychologiquement plus sûrs que des services proposés par des tiers. Par contre, elle a pour défaut d’avoir un nom tellement proche de « carte bleue » que les gens ne font pas la différence et donc imaginent qu’ils vont payer avec leur carte bleue.

Je rappelle que le système e-carte bleue consiste pour le client à récupérer via un logiciel ou via un site sécurisé un numéro de carte et une date de validité temporaires exclusivement réservés à la transaction qu’il va effectuer.

Je pense que ce système doit être proposé par les sites marchands (ce n’est pas toujours le cas) et le site se doit de rassurer son prospect sur le paiement en ligne et la sécurisation de la transaction.

L’e-carte bleue est finalement un service proposé par la banque du client ce qui doit le rassurer donc plus les sites le proposeront plus les clients craintifs accepteront de l’utiliser. C’est un complément de service lié à la carte bleue ce qui, en terme d’activation, est souvent plus simple à demander que de s’inscrire sur une application externe.

Voici une FAQ tirée du site de la Banque Populaire qui explique le fonctionnement de l’e-carte bleue.

L’e-carte bleue comporte aussi quelques limites qui peuvent, dans certains cas, bloquer des transactions. Vous trouverez quelques exemples sur l’aide d’Amazon (même si je ne suis pas totalement d’accord avec leur exemple d’expédition multiple puisque vous donnez à l’e-carte bleue un montant total de transaction qui a une durée de validité de 3 mois par défaut).

Explication : « dans la pratique, vous commandez deux livres de 30€ chacun sur le site www.book.net. Vous générez un e-numéro de 60€ que vous communiquez au commerçant. Au moment de la commande, un seul des ouvrages se trouve en stock. Le site book.net vous débite 30€ et vous expédie le premier ouvrage puis vous débite 30€ supplémentaires quelques jours plus tard lorsque de second livre est de nouveau en stock ».

Ce billet n’est pas sponsorisé, j’essaye juste de décrire les services à la disposition des e-commerçants pour rassurer les prospects sur le paiement.

3
sept

CardsOff paiement sans CB

Je viens de lire un article très intéressant sur CardsOff, le nouveau moyen de paiement sans CB sur le blog de Wizishop.

home CardsOff

Le système proposé est un système en réalité assez simple :

- en tant que client, vous vous créez un compte chez CardsOff et vous envoyez un RIB, un justificatif de domicile et une autorisation de prélèvement signée. Cela signifie concrètement que vous autorisez CardsOff à effectuer des prélèvements sur votre compte quand vous effectuez un achat sur un site proposant ce système de paiement. L’avantage de cette solution, c’est que la carte bleue n’est pas utilisée et que vous n’utilisez pour finaliser une transaction que votre identifiant/mot de passe CardsOff. L’autre avantage, c’est que le site marchand n’est payé qu’une fois que vous avez accepté la livraison donc, même si vous êtes prélevé dès l’achat, l’argent est en réalité sur un compte d’attente qui vous remboursera s’il y a un problème sur la livraison.

- en tant que site e-commerce, cette solution peut rassurer vos prospects frileux à l’idée d’utiliser la carte bleue. Bien évidemment, la proposition de ce système de paiement ne peut se substituer à mon avis aux moyens de paiement CB. Par contre, c’est une bonne alternative et si le système se déploie et que beaucoup de sites le proposent, les internautes risquent alors de l’adopter.
En terme de coût, CardsOff se rémunère sur le chiffre d’affaires à hauteur de 1,2% du montant HT de la transaction.

Un  point que je ne suis pas sûr de comprendre, c’est la sécurisation de la livraison : « Pour recevoir votre colis, il vous suffira alors d’utiliser votre badge personnel et le mot de passe unique qui nous vous enverrons avant la livraison. Il n’est valable que pour cet achat et cette livraison seulement et permet de s’assurer que le colis vous aura bien été remis à vous, et non à un autre. » Nous avons un code à fournir au transporteur?

Pour revenir du côté client, le processus intègre une phase ‘papier », c’est une décision de création de compte qui doit s’effectuer dans la durée et cela sera valable si une multitude de sites le proposent.

J’avoue être encore étonné de cette crainte concernant le paiement par carte bleue sur Internet qu’ont encore beaucoup d’internautes. Je ne suis pas certain qu’une personne ayant peur d’utiliser sa carte bleue accepte d’envoyer RIB et autorisation de paiement à un site tiers.

Et sinon par rapport à Paypal, quelles sont les réelles différences?

Qu’en pensez-vous? Seriez-vous prêts à vous inscrire?