4
nov

Réussir pendant la bulle 1.0 = réussir pendant la bulle 2.0?

Le sujet de ce billet n’est pas de savoir s’il existe une bulle ou non, sujet largement discuté par ailleurs.
Mon interrogation se place sur les dirigeants des sociétés du Web 2.0.
En y regardant de plus près, je me rends compte qu’ils ont, pour la majorité, une expérience réussie dans le Web 1.0. Citons par exemple Tariq Krim de generationmp3 à Netvibes, Pierre Chappaz de Kelkoo à Wikio, Jawed Karim de Paypal à YouTube, Jean-Pierre Eskenazi de Netbooster à Xinek
Ces gens ont su appliquer les bonnes recettes, persévérer et continuent aujourd’hui, au travers de leurs nouveaux projets à être au devant de la scène Web. Mais est-ce plus facile pour eux aujourd’hui?
Bien sûr grâce à leurs expériences précédentes, grâce à leurs carnets d’adresse forcément étoffés, des portes s’ouvrent mais ils ont de nouveau des bonnes idées. Ils ont donc gagné deux fois au loto? Non bien sûr tout cela n’est pas aussi hasardeux que le loto. C’est à chaque fois beaucoup de travail et peut-être un peu de chance (?)

Donc la question qui suit est : peut-on aujourd’hui lancer un site et réussir dans le web sans expérience préalable?
Je pense que c’est possible parce que des idées, il y en a encore plein, soit dans des domaines communautaires soit dans des niches. De plus, le marché est beaucoup plus stable qu’en 2000, le nombre de clients potentiels a été multiplié par 100, les paiements sont sécurisés.
Bon, vous allez me dire, plus facile à dire qu’à faire. Je suis d’accord mais au moins maintenant (à la différence de la bulle 1.0), tout le monde sait qu’il n’est aussi évident de réussir dans le web…

Partager et découvrir :
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • Twitter
Catégorie : Web 2.0

Tags:

Il y a 0 Commentaire

Merci de laisser un commentaire